Lilleforum.com


> Lille Forum - Le Forum de Lille et de la métropole lilloise -> Forum nord "Les sorties dans la metropole" -> Discussion Spectacles vivants : théâtre, danse, cirque, opéras, etc

> COLLECTION POUR DEUX VOIX (Dubillard)
du 9 Janvier 2013 au 13 Janvier 2013

Reply to this topicStart new topicStart Poll
Les Arpenteurs
  Date de l'événement : du 9 Janvier 2013 au 13 Janvier 2013 - Retour Calendrier
  Ecrit le : Samedi 08 Décembre 2012 12h09
Quote PostChercher les réponses de ce membre dans ce Sujet







Groupe : Members
Messages : 2
Membre n° : 10856
Inscrit le : 09/01/2012

Sexe : non specifié
Situation : non specifié


COLLECTION POUR DEUX VOIX
d'après Les Diablogues de Roland Dubillard

Par Les Arpenteurs
Mise en scène, Maxence Cambron
Avec, Rémy Dehame & Christophe Jean

Au THEATRE DE LA VERRIERE
(28 rue Alphonse Mercier, Lille)

DU 9 AU 13 JANVIER 2013
(Mercredi et vendredi à 20h30, jeudi et samedi à 19h00, dimanche à 16h00)
Tarifs : de 5 € à 14 €
Réservations : resa@verriere.org ou 03 20 54 96 75
Renseignements : www.lesarpenteurs.com
Bande-annonce (lien vers la vidéo):







Titre : Les Arpenteurs 12|13 - Vignette 03 : l'attente

Description : Collection pour deux voix
Création 2013 des Les Arpenteurs
D'après "Les Diablogues" de Roland Dubillard

Conception et mise en scène, Maxence Cambron
Avec Rémy Dehame et Christophe Jean
Son, Mel Lotro..

Durée : 1'54 - Views : 79

Date d'upload : 04 Oct 2012, 08h44








« C’est une chose singulière que la conversation, surtout lorsque la compagnie est un peu nombreuse. Voyez les circuits que nous avons faits ; les rêves d’un malade en délire ne sont pas plus hétéroclites. Cependant, comme il n’y a rien de décousu ni dans la tête d’un homme qui rêve, ni dans celle d’un fou, tout se tient aussi dans la conversation ; mais il serait quelquefois bien difficile de retrouver les chaînons imperceptibles qui ont attiré tant d’idées disparates. Un homme jette un mot qu’il détache de ce qui a précédé et suivi dans sa tête ; un autre en fait autant, et puis attrape qui pourra. Une seule qualité physique peut conduire l’esprit qui s’en occupe à une infinité de choses diverses. Prenons une couleur, le jaune par exemple : l’or est jaune, la soie est jaune, le souci est jaune, la bile est jaune, la paille est jaune ; à combien d’autres fils ce fil ne répond-il pas ? La folie, le rêve, le décousu de la conversation consistent à passer d’un objet à un autre par l’entremise d’une qualité commune.
Le fou ne s’aperçoit pas qu’il en change. Il tient un brin de paille jaune et luisante à la main, et il crie qu’il a saisi un rayon de soleil. Combien d’hommes qui ressemblent à ce fou sans s’en douter ! Et moi-même, peut-être, dans ce moment. Le langage est à la fois mon acte, et un ensemble objectif de signes (vocaux ou autres), sur lequel je projette mon être et qui me le renvoie déformé ; ce reflet est pensé comme mon double, moi et étranger à moi. Le langage est habité par un étranger. »

Diderot, 20 octobre 1760 / Dubillard, 19 avril 1979




Ce message a été modifié par Les Arpenteurs le Samedi 08 Décembre 2012 12h32
PMEmail Poster
Top
0 utilisateur(s) sur ce sujet (0 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :

Topic Options Reply to this topicStart new topicStart Poll

 

> Lille Forum - Le Forum de Lille et de la métropole lilloise -> Forum nord "Les sorties dans la metropole" -> Discussion Spectacles vivants : théâtre, danse, cirque, opéras, etc